Jeudi 13 décembre 1951

[Page 44]

J. 13.XII.1951

15° à 7h

Je poursuis les fouilles de la butte M2 avec l’équipe complète (Kariba et 4 manœuvres). On dégage les murs pour chercher le plan de l’ouvrage. Destination impossible à définir pour l’instant.

De 11h à 12h. reconnaissance au Sud de Koumbi : mur à l’Ouest de la piste. Sur le rebord Nord de la vallée Est-Ouest se dirigeant entre Sohobi et Znib, plusieurs buttes tumuloïdes jonchées de schiste. Enceinte de pierres circulaire de 6m de diamètre : réduit ? Poste d’observation ? Semble moderne : manoeuvres militaires le long de la piste ?

[Page 45]

Vais à l’Ouest de la mare de Sohobi, où je trouve la fouille B de M 1. (voir supra, p.37).

Continuation de la fouille M1 dans l’après-midi. On atteint ce que je suppose être le « plancher » : couche cendreuse grise, qui devrait être la bonne. Sable au dessus et en dessous.

Je retourne au Sud de Koumbi lever le plan des restes de construction jusqu’à la vallée Ouest-Est se jetant dans le système coulant de Znib à Sohobi. Système très complexe. Ruines rasées au sol sauf l’anneau – réduit cité plus haut.

Le système se continue plus au Sud. Ces constructions de pierre devaient être complètement isolées : rien n’indique que ç’ait été des constructions défensives.

Szumowski va à la chasse avec le mousqueton 8m prêté par Nara (qui marche très mal), avec Sami. Il voit deux lions ! Et moi qui après 15 ans d’Afrique n’en ai pas vu un seul !

Botanique :

Sur le site de Koumbi, 60 à 70% des arbres sont Balamites egyptiaca (teichet), bon bois de construction (notre tente est sous l’un d’eux) ; Balsamodendron africanum et Jujubier. Très rares Salvadora persica (j’en compte 6  seulement) = iraK de Bekri = tijob B de M = tijjè, dont nos manœuvres font des provisions de cure-dents très appréciés dans le Sud.

Page 44

Page 45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *