Dimanche 10 février 1952

[Page 136]

D. 10.2.1952        KIDAL-AGAMOR

[Plan collé : mosquée de Kidal]

Couleurs à 7h.

Nous avons passé une très agréable soirée chez Clauzel au coin d’un bon feu, devisant et riant. De la Bernardie toujours aussi amusant.

Le matin, nous allons avec Bouesnard voir les ruines de Kidal ancien, en amont du centre moderne. Relevons des rupestres, déjà signalés par Lhote : cheval, chameaux, bovidé etc…

Je prends naturellement le plan de la mosquée : qibla identique à celle de Talohos. Je ne crois pas que ce soit un hasard.

Récoltons aussi quelques fragments de poteries (So.52.67).

Clauzel voudrait bien nous retenir encore à Kidal, mais il y a encore de la route à faire avant Gao, où l’avion ne m’attendra pas…

Départ Kidal 10h25, avec de la Bernadie que nous ramenons à Gao.

[Photo] 58.1. Les couleurs à Kidal
[2 photos] La porte de Kidal (ph. Schmitt)
[Photo] 58.2. Tombe en forme de puits au Nord de Kidal
[Photo] Dans la batha
[Photo] Cours de la résidence de Kidal (Ph. Schmitt)

[Page 137]

Rupestres (chevaux) sur rochers isolés à 200m au Nord de la route, dans l’O. Tiguedemen, sur granit très effacés,. Patine roche. 45km  W. Kidal.

[Croquis rupestres chevaux]

Il y a aussi des tifinar anciens sur la face ouest du roc vertical. (70° pente).

[Relevé de tifinar anciens]
[Croquis rupestres chevaux]

Petits chevaux sur les faces Sud-Ouest.

Nous nous arrêtons16km plus loin à un groupe de rochers de 6 à 8m de haut bordant la route des deux côtés. Ce doit être à peu près le dernier groupe de rochers avant les plaines. Nous sommes à 65km env.  W.S.W de Kidal. Il y a des tifinar, des personnages, cavaliers filiformes etc… et un peu de préhistoire (So.52.68). O. TIGACHIWIN

1. Groupe  de rochers à 50m Nord de la piste, 6 à 8m, dans les arbres. Sur roc vertical, patine rocher.
[Relevé de tifinar anciens] <- Face Sud à mi-hauteur

2. Grand couloir face au Nord, de 50m de long, 3m de haut. Roc à 60°.
[Relevé de tifinar anciens]

[Page 138]

[Carte collée] Kidal

3. Sur roc debout « menhir », à 200m des précédents autres tifinar très effacés.

Passage à Anefif à 15h30. Quittons la piste du Tilemsi que nous avons prise à l’aller pour la grande route par Bourem. Plateaux recouverts d’une plaque de latérite. Nombreuses exploitations de fer abandonnées, à proximité du Tilemsi.

Couchons à Agamor, à la belle étoile près de l’école nomade.

Plan de la mosquée de Kidal
Plan de la mosquée de Kidal

Page 136
Page 136

Page 137
Page 137

Carte Kidal
Carte Kidal

Page 138
Page 138

Mercredi 30 janvier 1952

[Page 91]

ME. 30.1.1952

Départ 6h15. Passons au puits de Tabankort (-60m) (bordj 1920) après nous être arrêtés à un cimetière Y, à 1 km au Sud, où nous récoltons 2 haches néol. et quelques pièces (so-52-52). Formations de croûtes [?] au cimetière.

[Photo] 46.3. A dr. le puits ; ag, le bordj.

Aussitôt après Tabankort, nous trouvons la route Mer-Niger, très roulante, épatante (on y fait les vitesses qu’on veut nivelée au [?], etc… Belle réussite dont je n’avais pratiquement pas entendu parler et qui relie directement l’Algérie et l’AOF. Nous rencontrons de temps à autre des équipes ; 1 Européen et des travailleurs indigènes.

[Page 92]

Tué une gazelle (on en voit ici des troupeaux). Le paysage est plein d’arbustes et d’herbes. Nous nous arrêtons à 23 km environ avant Anefif (et non Anefis comme sur les cartes) à un cimetière Y (Takarangat) célèbre chez les auteurs (Cartier, de Gironcourt, Haardt et Audoin-Dubreuil car on trouve sur beaucoup de tombes du matériel néolithique apporté d’autres gisements. Nous y faisons une très bonne récolte (so-52-54), surtout des haches polies, mais aussi marteaux, [?], ciseau, etc… Aussi fragments de poterie émaillée. Un échantillonnage de « curios »…

Mais les roches (grès) primaires des Iforas commencent à affleurer par blocs presque recouverts par les alluvions. j’ai tout de même la surprise de découvrir deux bons bifaces (so-52-53) et un éclat paléo. Je ne m’y attendais pas, si loin des massifs… Mais je croyais que le néo. était plus abondant dans le secteur.

[Photo] 46.4. Route Mer-Niger (ph. bougée, car prise sans s’arrêter)
[Photo] 46.5. Tombes Y modernes avec rangée de pierres.
[Photo] 46.6. Cimetière Y de Takarangat. Noter les nombreuses stèles (la roche commence à affleurer)

[Page 93]

La disposition des tombes etc… serait intéressante à étudier et certaines stèles à relever.

[Photo] 46.7. Stèle épigraphiée de Takarangat.
[Photo] 46.8.Tombes alignées du même Y (Noter l’orientation : boussole et bâton

Passons à Anefif, porte de la piste du Mer-Niger, sur un terrain de reg caillouteux où je suis surpris de ne pas trouver de préhistoire. Boisé. Puits nx.

Quittons la route du Mer-Niger au km 250 de Gao (par Tilemsi). Gibier nombreux : biches, pintades.

Nous nous arrêtons sur le reg pour prospecter : rien malgré les myriades de cailloux. Une perle de pierre seulement…

Nous ne nous arrêtons ensuite qu’à l’O. Aklet à l’endroit où la piste (très bonne, car faite et entretenue par les prisonniers du « bagne » d’AOF qui sont basés à Kidal) entre carrément dans le massif montagneux, que l’on longe depuis longtemps et dont les sommets se détachaient depuis le croisement après Anefif. Nous ne sommes qu’à 15 km avant Kidal.

Après bien des pas, je finis par découvrir une gravure rupestre (ph. 47.1) : 1 bovidé et un autre animal face à face. Très effacé (je repasse à la craie). Cette gravure se trouve presque en bas des rochers, sur un gros bloc de granit arrondi (V. ph. 47.2)

[Photo] 47.1. Rupestres de l’O. Aklet (on a Ph. de la Bernardie donnant l’échelle.)

[Page 94]

[Photo] 47.2. Rupestres de l’O. Aklet. On voit au 2e plan notre voiture arrêtée

Mais une prospection du groupe de rochers nous amène une surprise : de la préhistoire : 2 bifaces paléo, 1 uniface, et d’autres pièces paléo, qq. éclats néo. et du quartz (so-52-55). On sait que le paléo est très rare dans les massifs montagneux du Sahara (Voir [?] H. Kelley, Bifaces acheuléens de l’Adrar des Iforas, J. Soc. Afr. 1934)

Arrivée à Kidal : 16h. Descendus au campement (370 km de Gao par le Tilemsi)

[Photo] 47.3. Bords de l’O. Kidal avant le [?].
[Photo] 47.4. Kidal : fort. A dr. [?]
[Photo] 47.5. Fort de Kidal, très « bordj [?]« . Tout rouge, avec partie blanche
[Photo] 47.6. Kidal vu de l’ancien bordj de la rive droite

[Page 95]

[Photo] 47.7. Ruines du vieux Kidal

Nous filons aussitôt, Bouesnard et moi, aux ruines du vieux Kidal, à 800m environ N de Kidal.

[Plan de Kidal]

Les constructions sont toutes écroulées mais il y a des murs qui dépassent parfois le sol de quelque 1m,50. Comme la nuit est proche, nous nous proposons de revenir.

Allons aussi à l’ancien bordj, juste en face du fort actuel. Kidal a beaucoup d’allure. De la Bernardie est dans son élément, dans son fief (c’est celui de Charpentier aussi). Jardins avec éthels. 8 corbeaux à colliers.

Dinons chez M. Clauzel, Administrateur. Copie ses notes sur Tamaradant, ruines à 100km Est de Kidal, que tous les Cdts de cercle connaissaient et où Zöhrer a relevé des rupestres. Me passe des pellicules de ces ruines.

Page 91

Page 92

Page 93

Page 94

Page 95