Vendredi 21 décembre 1951

[Page 68]

V. 21.XII.1951

7h. 14°

[Photo] 12.2 Seddir Cheikh, chef Koumba, entre deux de ses suivants

[Photo] 13.3. Chameau et son chamelier

J’ouvre aujourd’hui un nouveau chantier, entre la Grande Place et la mosquée, sur le côté Nord de la grande avenue : j’avais déjà recueilli là, ramenés à la surface par les fouisseurs, plusieurs fragments de poterie intéressants. Le coin était prometteur et l’endroit bien situé sur la grande artère de la ville.

[Page 69]

[Photo] 12.4 Le chef Koumba à notre camp

[Photo] 12.1. Le chantier M4 1h après le début des fouilles.

La fouille descend en longeant les murs. Depuis la surface, fragments de poterie, quelques perles, venus par ruissellement de plus haut, ou de plus bas par les fouisseurs (nous tuons 2 serpents, dont 1 fofoni, au cours de cette fouille, en profondeur).

A – 2m, contre le mur, sur 0m10 d’épaisseur, couche sableuse de badigeon (cf. maison Th. 50) formant une nappe (échantillon).

A midi, visite du chef Koumba Seddir Cheikh, des Koumba Rkabat (ph. 12.2, 3, 4). Sz. pas rassuré… Donne des renseignements intéressants : l’irak d’El Bekri, ces « arbres nombreux à Ghana » est le tijok = salvadora persica, à l’odeur fétide, employé comme cure-dent très prisé au Soudan. Il y en a à Koumbi Saleh. Balanites aegyptiaca = teichet. Balsamodendron africanum : adreç, nombreux ici.

28° à midi.

[Page 70]

Avant midi, avions trouvé à – 2m20, à peu près dans l’angle de la fouille, une grande poterie (M-52.32.2), au-dessous exactement de la couche de badigeon, avec cendres et fragments de charbon.

[Photo] 12.5. Trouvailles de la poterie M.52.32.2

Il y avait dedans une substance blanchâtre. Le matin, vais au « barrage » situé au bout de la grande avenue, où le ruisseau doit couler en hivernage (cité par Th.). Ne serait-ce pas plutôt un pont ou gué aménagé rudimentaire ? Un barrage n’aurait pas retenu grand-chose à cet endroit alors qu’un passage serait tout naturel dans le prolongement de l’avenue.

Trouvailles intéressantes aujourd’hui : poterie presque entière (le fond manque) M-52-32-1. trouvée par Kariba et Kassim, en surveillant les déblais, trouve une « planchette » à suspension en schiste. Je l’ai bien regardée de près : hélas aucune inscription dessus qu’une sorte de quadrillage… Chacun a eu 100f de gratification.

[Croquis : Poterie]

Prospecté flanc colline Est Koumbi avec Kassim. Sable. Aucune ruine. Mais il faudrait peut-être voir de + près. 24° à 19h.

La fièvre de Sz est tombée.

[Page 71]

[Photo] 12.6 Trouvaille de la grande poterie à fond brisé M.52.32.1. Ouverture en bas.

[Photo] 12.7 L’équipe de fouilles sur le chantier M5

[Photo] 12.8 L’équipe de fouilles à M.5

Page 68

Page 69

Page 70

Page 71