Dimanche 23 décembre 1951

[Page 72]

D. 23.XII.1951

17° à 7h

Szumowski va mieux. Il prend ce matin l’équipe entière pour continuer sa fouille de tombeaux (S2). J’en profite pour prendre encore des notes et photos sur les fouilles présentes et antérieures.

[Croquis] Fouille M5

Je relève le plan de la maison de la grande avenue (M.5). Qu’est ce ? Une cuisine ? Une boutique aurait été plus indiquée à cet emplacement…

Os d’animaux, cendres, charbons, petits fragments de cuivre, fer…

[Page 73]

Je fais mettre le feu sous un balsamodendron africanum pour voir le mécanisme de l’exsudation de l’encens : elle est immédiate… (Ph 14.1).

Je prends toute une série de photos des fouilles Th.49 et 50 (réparties plus haut dans ce cahier) (pell. XIV et XV).

Nous avons encore aujourd’hui la visite du chef Koumba, qui se promène dans le secteur avec sa harka.

[Photo] 14.1. Le balsamodendron Africanum après avoir été brûlé au pied. L’encens exsude de l’écorce (ou plutôt de la couche au dessous.

[Photo] 14.2. Fouilles M5. Maison grande avenue – La porte murée

[Photo] 14.3. Fouilles M.5. Autre aspect de la même fouille (vue vers le Sud)

N.B. j’ « étaie » au fur et à mesure puis descend la fouille M5 en comblant les coins fouillés

[Page 74]

[Photo] 16.2. Femme koumba de la suite du chef

[Photo] 16.1. Chef Koumba et femme de sa suite.

Au coin Sud.Ouest de la mare , il y a 2 petits cimetières distincts : celui sur le bord même de la mare, sans épitaphes, à tombes rectangulaires étroites (2m x 0.70) et dalles saillantes ; celui plus éloigné, avec quelques épitaphes, certainement assez récent, à bordure de pierres circulaire ou ovoïde.

Je relève quelques inscriptions.

[Photo] 16.4 Le cimetière musulman au Sud-Ouest 484 de la mare Ouest. Le système est le même que celui de la nécropole Nord-Ouest

[Photo] 16.3. Tombe Y récente au Sud-Ouest de la mare. Entourage large de pierres, comme dans le cimetière « moderne » de Sohobi. Epitaphe 2.

[Page 75]

[Plan des tombes et relevés des inscriptions]

L’après-midi, nous allons avec Sz. au Sud de Koumbi : je veux reconnaître la grande enceinte reconnue par Th. en 1950. Nous la trouvons à 2km.5 au S.S.E du Camp, à 800m au Sud-Ouest de la mare – en eau – de Znib et à l’ouest de la piste.

[Petit plan de la grande enceinte]

C’est en effet une très grande construction (75 x 75m) mais je ne vois pas à quoi elle a pu servir : à la défense ? Il faudrait fouiller pour le dire.

Nous revenons par la mare de Znib (où nous sommes allés chercher de l’eau le 1er jour !) eau croupissante mais le cadre est bien joli.

Du gibier : je rapporte perdreau et lièvre… Nuées de pintades dans la mare de Sohobi.

Page 72

Page 73

Page 74

Page 75

Vendredi 21 décembre 1951

[Page 68]

V. 21.XII.1951

7h. 14°

[Photo] 12.2 Seddir Cheikh, chef Koumba, entre deux de ses suivants

[Photo] 13.3. Chameau et son chamelier

J’ouvre aujourd’hui un nouveau chantier, entre la Grande Place et la mosquée, sur le côté Nord de la grande avenue : j’avais déjà recueilli là, ramenés à la surface par les fouisseurs, plusieurs fragments de poterie intéressants. Le coin était prometteur et l’endroit bien situé sur la grande artère de la ville.

[Page 69]

[Photo] 12.4 Le chef Koumba à notre camp

[Photo] 12.1. Le chantier M4 1h après le début des fouilles.

La fouille descend en longeant les murs. Depuis la surface, fragments de poterie, quelques perles, venus par ruissellement de plus haut, ou de plus bas par les fouisseurs (nous tuons 2 serpents, dont 1 fofoni, au cours de cette fouille, en profondeur).

A – 2m, contre le mur, sur 0m10 d’épaisseur, couche sableuse de badigeon (cf. maison Th. 50) formant une nappe (échantillon).

A midi, visite du chef Koumba Seddir Cheikh, des Koumba Rkabat (ph. 12.2, 3, 4). Sz. pas rassuré… Donne des renseignements intéressants : l’irak d’El Bekri, ces « arbres nombreux à Ghana » est le tijok = salvadora persica, à l’odeur fétide, employé comme cure-dent très prisé au Soudan. Il y en a à Koumbi Saleh. Balanites aegyptiaca = teichet. Balsamodendron africanum : adreç, nombreux ici.

28° à midi.

[Page 70]

Avant midi, avions trouvé à – 2m20, à peu près dans l’angle de la fouille, une grande poterie (M-52.32.2), au-dessous exactement de la couche de badigeon, avec cendres et fragments de charbon.

[Photo] 12.5. Trouvailles de la poterie M.52.32.2

Il y avait dedans une substance blanchâtre. Le matin, vais au « barrage » situé au bout de la grande avenue, où le ruisseau doit couler en hivernage (cité par Th.). Ne serait-ce pas plutôt un pont ou gué aménagé rudimentaire ? Un barrage n’aurait pas retenu grand-chose à cet endroit alors qu’un passage serait tout naturel dans le prolongement de l’avenue.

Trouvailles intéressantes aujourd’hui : poterie presque entière (le fond manque) M-52-32-1. trouvée par Kariba et Kassim, en surveillant les déblais, trouve une « planchette » à suspension en schiste. Je l’ai bien regardée de près : hélas aucune inscription dessus qu’une sorte de quadrillage… Chacun a eu 100f de gratification.

[Croquis : Poterie]

Prospecté flanc colline Est Koumbi avec Kassim. Sable. Aucune ruine. Mais il faudrait peut-être voir de + près. 24° à 19h.

La fièvre de Sz est tombée.

[Page 71]

[Photo] 12.6 Trouvaille de la grande poterie à fond brisé M.52.32.1. Ouverture en bas.

[Photo] 12.7 L’équipe de fouilles sur le chantier M5

[Photo] 12.8 L’équipe de fouilles à M.5

Page 68

Page 69

Page 70

Page 71