Vendredi 4 janvier 1952

[Page 3]

V. 4.1.1952

J’écris à Baldi pour lui expliquer pourquoi je ne veux plus de la voiture, et a/s des finances.

Continue l’emballage du matériel de Koumbi pour Dakar.

Envoie lettre à M. Monod avec projet lettre à adresser par lui au Général de l’Air pour survoler la région de Koumbi et prendre des photos.

Je me fais conduire à Moribabougou, où se trouve le fameux monument trilithe décrit par Desplagnes, Furon etc…, à une douzaine de km à l’Est de Bamako, sur la route de Koulikoro. Il se trouve à 30m au Sud de la route, entre elle et le Niger, juste à la limite de la zone d’inondation.

Mais le monument est bilithe seulement aujourd’hui. Les deux pierres levées sont du grès. On l’appelle selon Kariba DEMBAGNMA « la mère très bonne »

[Plan de l’emplacement et croquis du monument trilithe de Moribabougou]

[Page 4]

Le monument de Moribabougou

[Photo] 20. 2. Vue prise vers le Sud. Au fond le Niger. Personnage : Kariba Coulibaly, chef d’équipe

[Photo] 20.3. Vue prise vers le Nord. On aperçoit la 2e pierre, plus petite, à droite de la grande

[Photo] 20.6. L’ensemble du monument et de son socle de pierraille

[Page 5]

[Photo] 20.5. Le Niger en face du monument de Moribabougou

[Photo] 20.4. Le monument, pris de l’Est

Les deux pierres levées ont respectivement 2m,70 et 1m,15 et sont plantées verticalement dans un socle de pierres (grès et latérite) de 8m environ de diamètre sur 1m d’élévation.
Il existe une exploitation de pierres pour charger les routes à proximité immédiate. Il y a donc danger de destruction et il va falloir s’occuper de la conservation du monument. Il sert encore à des fins rituelles puisqu’il y a des plumes de poulets collées dessus, tout récemment.

Suis allé porter à l’Aviation 4 colis à transporter à Dakar (par Bamako et Thiés). J’espère que le Cap. Lidon s’en chargera.
Vu le Cap. Charles à ce sujet et avons remis le tout au [ ?] de l’Aviation (1)
[ ?] promis au Lt. Cl. de la base de faire à mon retour  à Bamako une conférence aux élèves (2). Ils le méritent bien car ils sont très chics avec l’IFAN pour les photos aériennes.

___________

(1) Ces colis ne sont arrivés à Dakar qu’en mars !
(2) Faite le 18 février 1952.

Page 3

Page 4

Page 5