Vendredi 8 février 1952

[Page 131]

V. 8.2.1952

TALOHOS

[Croquis de rupestres : guerriers]

Pas de temps à perdre. Dès l’aube, je vais dessiner les guerriers vus hier soir, sur un bloc, à la base, à 50m du radier de la poste sur l’O. Talohos. Sont face à l’Est, de patine moyenne. Cf. Lhote, N° 275).

Autres libyco-berbères, tifinar, chameaux, etc.

Mais ici ce sont les ruines surtout qui m’intéressent et avec Bouesnard nous partons à la prospection relever tout cela et chercher les “énormes tumulus” vus par Lhote.

[Photo] 56.3. Ruine N°2
[Photo] 56.4. Cimetière Y 100 m S. ruine 9

Les ruines de Talohos se présentent de façon très particulière : des groupes isolés de 2 ou 3 maisons allongées et étroites : il y a plus de 15 de ces groupes : les plus importants comprenant davantage de maisons sont :

Talohos “principal” ou ” central” (Ph. 56.8) au Nord d’un important groupe de rochers où sont les inscriptions en tifinar ancien (Ph. 54.7) signalés par Lhote et groupe du “col de la route” où la route d’In Tadeini, collée au rocher à l’Est, borde des constructions assez nombreuses (Ph. 56.5) où sont, dans des enceintes, des tombes Y. C’est là que se trouve un tas impressionnant de pierres, artificiel qui est peut-être un tumulus et sans doute ce que Lhote appelle “les énormes tumulus”.

[Page 132]

TALOHOS

[Carte collée : ruines et rupestres de Talohos]

[Photo] 57.7. L’école nomade d’In Tadeini
[Photo] 56.5. Ruines du col de la route. Au fond, tumulus (?) tirailleur dessus.
[Photo] 57.8. Tombe Y collective
[Photo] 56.6. Ruines du col de la route. Cimetière Y enclos de murs
[Photo] 56.8. Principal groupe de ruines de Talohos (où est la mosquée

Je fais le plan sommaire des ruines afin de demander plus tard une photo aérienne du coin.

A mon avis, tout cela est islamique et Lhote c’est bien avancé.

[Page 133]

[Photo] 57.1. Talohos-centre. Ruines
[Photo] 57.2. Les ruines de Talohos-centre (ou ppal.)
[Photo] 57.4. Talohos. Petite mosquée. Le tirailleur est devant le mirhab (l’aire a été dégagée).

Afin de savoir exactement où s’arrêtent les ruines en amont, nous remontons, Bouesnard et moi, la piste vers Kidal sur 2,5 à 3 km. Après une plaine sablonneuse en pente, nous abordons un plateau rocheux. Des tumulus chouchets ordinaires.

A mi-chemin, découverte bien inattendue de 2 bifaces paléo. très patinés, de [?] paléo, etc… Découverte de [?] intéressantes : quartz et silex en minces plaques.

Mais plus d’habitations : normal, elles sont groupées plus bas, là où il y a de l’eau

[Plan] Plan de le la ruine N°2. 42 m de long sur 6 de large (Ph. 53.3). Murs de 0,80 m environ.

Auprès du groupe N°5, cimetière musulman à stèles anépigraphiées. Même patine que ruines. Tombes circulaires et ensuite à sépulture collective.

Impression : quelle sécurité ne devait pas régner alors dans le pays pour que de telles constructions isolées soient possibles ?

Époque sonraï ? Possible, le problème est à étudier. Les périodes [?] paix sont si rares dans ce pays…

Campons près du puits.

[Plan : feuille volante] Les ruines de Talohos

Page 131
Page 131

Carte collée
Carte collée : ruines et rupestres de Talohos

Page 132
Page 132

Page 133
Page 133

Feuille volante :
Feuille volante : les ruines de Talohos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.